Menu

Historic Tour Dijon : Place aux « aoûtiens » !

Course 1
Le top 5 : 1.T.Thiéfain (Cooper S), 2.Wein (Cooper S), 3.Schneider (NSU TT), 4.Feijten (Rallye 2), 5.Destombes (Simca CG).
En 2 mots : Avec le renfort des concurrents de la série allemande « Kampf der Zwerge », le plateau bourguignon du Maxi 1300 Series a une sacrée allure, forte de pas moins de 43 voitures ! Après avoir déjà eu les faveurs de la pole, Philippe Gandini impose son rythme dès le départ au volant de son originale Jem GT. La course un moment interrompue au drapeau rouge, un nouveau départ est donné pour sept tours. Un second acte dont Philippe Gandini est la première victime. Eliminé par sa mécanique, celui-ci abandonne le commandement à Thierry Thiéfain, le laissant aux prises avec une sérieuse opposition germanique. Au terme d’une superbe lutte finale, le Français rafle la mise devant la Cooper de Herbert Wein et la NSU TT d’Alex Schneider. Cinquième, Jean-Pierre Destombes est le mieux classés des pilotes du Championnat de France.

Course 2
Le top 5 : 1.Schneider (NSU TT), 2.Wein (Cooper S), 3.Feijten (Rallye 2), 4.E.Thiéfain (Cooper), 5.Wilde (Rallye 2).
En 2 mots : Sur une piste toujours extrêmement délicate, Thierry Thiéfain est l’éphémère leader du début de course, avant que l’Allemand Herbert Wein ne prenne la course en mains au volant de sa propre Cooper S, suivi de son compatriote Alex Schneider et du Néerlandais Jeroen Feijten. A mi-course, ce tiercé est le bon, tandis qu’Enzo Thiéfain est le mieux classé des pilotes français à plus de vingt secondes. Devant, la bagarre se poursuit jusqu’au bout entre Schneider et Wein, séparés par seulement 140/1000 de seconde sur la ligne d’arrivée ! Parmi les pilotes du Championnat de France, Laurent Majou s’impose devant Tomy Gruelles et Philippe Gandini, parti bon dernier avant d’écoper d’un Drive through.

Voir les résultats du week-end

Texte : Jacques Furet - © Photos  : Guy Pawlak-Racingcarmedia

PortFolio

 
Tags