Menu

Historic Tour Nogaro : un été sans fin

Qualifs
Le top 5 : 1.Gandini (Jem GT), 2.Majou (Cooper S), 3.Besson (Alpine A110), 4.Princen/Chapel (Rallye 2), 5.Destombes (Simca CG).
En 2 mots : Les deux courses du Maxi 1300 Series se déroulent exceptionnellement ce week-end sur la seule journée du dimanche. De fait, l’apparition en piste de ses animateurs s’effectuait aujourd’hui dans le cadre des essais qualificatifs. Philippe Gandini (Jem GT), Laurent Majou (Cooper S) et Jean-François Besson (Alpine A110) les achèvent dans cet ordre, groupés en guère plus d’une seconde. La promesse d’une double course dominicale particulièrement indécise ! Adrien Harang (Cooper S) et Claude Corthals (A112 Abarth) décrochent le meilleur chrono de leurs catégories respectives.

Courses 1 et 2
Le top 5 : Course 1 : 1.Majou (Cooper S), 2.Falière (Rallye 2), 3.Barrere (Cooper S), 4.Quirière (Cooper S), 5.Princen (Rallye 2). Course 2 : 1.Gandini (Jem GT), 2.Falière, 3.Destombes (Simca CG), 4.Quirière, 5.Harang (Cooper S).
En 2 mots : Journée chargée pour les pilotes du Maxi 1300 Series avec une première course en début de journée, puis une seconde programmée en fin d’après-midi. Crédité de la pole avec sa Jem GT, Philippe Gandini perd gros au départ de celle du matin, en l’anticipant un peu trop au goût de la Direction de course. Sanctionné par un Drive through, il laisse Laurent Majou prendre ses aises au commandement. A mi-course, le pilote de la Mini Cooper compte 6’’7 d’avance sur le Belge Jérémy Princen (Rallye 2), et une dizaine de secondes de marge sur Alexandre Falière (Rallye 2), bientôt rattrapé par un certain Gandini, en pleine remontée. A quatre tours de l’arrivée, l’intrusion du Safety Car offre à celui-ci l’occasion de gommer son retard. Désormais groupés, les hommes de tête repartent pour deux derniers tours particulièrement animés, mais Laurent Majou tient bon et conserve 3’’8 d’avance sur Philippe Gandini à l’arrivée, avant que ce dernier ne soit doublement pénalisé, notamment pour une vitesse excessive lors de son Drive through. Dans la course de l’après-midi, Philippe Gandini est immédiatement débarrassé de Laurent Majou (défaut de pression d’huile). Après avoir laissé Alexandre Falière mener les deux premiers tours, le pilote de la Jem GT prend l’avantage et file vers la victoire. Derrière Falière et Jean-Pierre Destombes, Philippe Quirière remporte la classe 3 pour la seconde fois de la journée.

Voir les résultats du week-end

Texte : Jacques Furet - © Photos  : Guy Pawlak-Racingcarmedia

PortFolio

 
Tags