Menu

Historic Tour Dijon : le pass passion

Course 1 (25 mn)
Le top 5 Maxi 1300 Series : 1.Gandini (Jem), 2.Gruelles (Marcos), 3. Timonier (Cooper), 4.Cassina (NSU TT), 5.Chapel (Rallye 2).
Le top 5 KDZ : 1.E.Thiéfain (Cooper), 2.Nick (Rover Mini), 3.T.Thiéfain (Cooper), 4.Frenoy (Cooper), 5.Nagl (Abarth 1000 TCR).
En deux mots : Avec le renfort des pilotes, mojoritairement allemands, de la série KDZ, le plateau du Maxi 1300 Series réunit ce week-end un effectif record de 45 autos ! Meilleur sprinteur en qualifs, le Suisse Gregor Nick entame la course en leader, puis le match tourne en la faveur d’Enzo Thiéfain. Irrésistible, le jeune champenois s’échappe et creuse un écart conséquent sur ses poursuivants : plus d’une minute sur la ligne d’arrivée ! Gregor Nick conserve la deuxième place, laissant la troisième marche du podium à Thierry Thiéfain, qui n’est autre que le père du vainqueur. Sixième au général, Philippe Gandini (Mini Jem) s’impose au sein du Maxi 1300 Series devant Tomy Gruelles (Marcos) et Guillaume Timonier (Cooper) Course 2 (25 mn) _ Le top 5 Maxi 1300 Series : 1.Gandini (Jem), 2.Timonier (Cooper), 2.Destombes (Simca CG), 4.Corthals (A112 Abarth), 5.Pouillon (Cooper).
Le top 5 KDZ : 1.Nick (Rover Mini), 2.T.Thiéfain (Cooper), 3.Frenoy (Cooper), 4.E.Thiéfain (Cooper), 5.Weissenborn (Lada). _ En deux mots : Ce dimanche, la cohabitation entre le Maxi 1300 Series et le championnat Kdz offre une nouvelle rencontre au sommet avec plus de 40 autos en course. Dès le départ, Thierry Thiéfain et son fils Enzo prennent les devants à bord de leurs Mini Cooper, bientôt suivis par Philippe Gandini, le leader du Maxi 1300 Series. Après une neutralisation, les débats reprennent à la mi-course. Philippe Gandini s’empare du commandement peu après, sa Mini Jem pourchassée par les Cooper du Suisse Gregor Nick et de Thierry Thiéfain. La course s’achève sur ce tiercé. Plus loin, Michel Frenoy et Enzo Thiefain, le lauréat de la C1, complètent le top 5. La deuxième place du Maxi 1300 revient à Guillaume Timonier, tandis que Tomy Gruelles laisse échapper un podium en abandonnant en vue de l’arrivée.

Cliquer ici pour les résultats du meeting

Texte : Jacques Furet - Photos : Bruno Bonizec

Tags